Bilan de la saison estivale juin à septembre 2020 : impactée par la covid, un mois d'août préservé

Le début de saison a été fortement marqué par la crise de la CoVid-19, qui a impacté le démarrage de l'activité touristique.

Une première esquisse de fréquentation indique un démarrage à partir de la seconde quinzaine de mai.


Le mois de juillet a vu un léger mieux avec cependant des résultats hétérogènes selon les types de prestataires.


Pour la première fois de la saison, au mois d’août, plus de la moitié des acteurs du tourisme ont fait part d'une fréquentation équivalente voire supérieure à 2019.


Pour le mois de septembre, 14 % des répondants font part d'une activité élevé, 38 % moyenne et 47 % faible.


3,4 millions de nuitées touristes sont recensées entre janvier et août 2020.


55 % des professionnels répondants font part de leur insatisfaction pour la saison écoulée.


La prudence et l'incertitude ont marqué cette saison, de même que la fréquentation d'une clientèle de proximité plus importante.Globalement la restauration, les productions locales, les activités culturelles et de loisirs ont mieux tiré leur épingle du jeu que les hébergements marchands, notamment les campings ou l'hôtellerie.


Paroles de professionnels :

« Très bonne fréquentation cet été, juillet et août, pour les individuels. Très très peu de groupes, d'où la baisse de fréquentation en septembre. »


« Clientèle essentiellement française cette saison avec des nouveaux clients de proximité. Un réel attrait pour le circuit court de la part des clients. »


« Les vacanciers ont peur de se retrouver avec trop de monde. La covid fait peur. Les gens veulent prendre l'air profiter de la piscine mais sans côtoyer d'autres personnes et ils ne veulent pas mettre les masques toute la journée. »


Téléchargez la note de conjoncture de saison 2020 : cliquez ici







Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square